Poèmes

Sonet X Coupé - Sonnet

par Christophle de Beaujeu

Or sus, puisque je meurs, et que ma destinée

Dévide en beau plein jour

Ma vie et mon amour,

Adoucissez la mort que vous m'avez donnée :
Monstrez qu'aux antres creux vous n'avez esté née,

Humaine à vostre tour,

Et guidez d'un baiser ceste ame forcenée

De la mort, et d'Amour :

Guidez la
Moleon, par le sentier sauvage,

Car elle a desja soif de l'oublieux breuvage,

Faites la d'un baiser départir doucement :

Afin que la vigueur des sanglots de ma vie

Ne bourrelle celuy, qui si fidellement,

En despit du mal-heur vous a si bien servie.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top