Les Affaires, Max Jacob
Poèmes

Les Affaires

par Max Jacob

Max Jacob

On va trouver les actionnaires d'une affaire tombée et on leur donne l'espoir de la renflouer, on leur prend leur argent, l'affaire ne se renfloue pas.
Ce qui est plus beau encore, c'est de faire tomber l'affaire pour l'avoir à meilleur compte, puis de demander de la relever.
Les
Allemands prennent les affaires des autres.
Au moment où ils apprennent qu'un tel va la prendre, ils disent aux actionnaires : «
Ne faites pas d'affaire avec un tel, c'est un filou, cette affaire du «
Beurre
Tachetou » c'est moi. »
Les
Anglais attendent les inventeurs. «
Donnez-moi votre affaire dans l'état, votre affaire ne vaut rien, laissez-la tomber. »
Et eux la lancent.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top