Alleluia, Georges Emmanuel Clancier
Poèmes

Alleluia

par Georges Emmanuel Clancier

Que chantez-vous reclus d'une enfance embaumée
Quel père qui n'est au ciel ni sur terre
Quelle fable terrible et fade quel vide
Quel amour amoureux étrangement de soi,
Suave complot de l'hymne
Leurre où l'ombre est lumière ?

«Alléluia, toujours plus austère

«Le rêve où nous psalmodions.

«Montez murs grégoriens montez

«
Mélodieuse tombe où nous ensevelir.

«Oh que voilée soit la
Face

«Bienheureuse voilée par nos larmes.

«Alléluia que le chant nous aveugle

«Ange songeur mensonger de nos voix.

«Des enfants des enfants noirs et fous nous hantent

«Ce sont démons
Alléluia ils nous ressemblent

«Nous assemblent
Alléluia et nous prions

«De l'aube à la nuit mortelle et nous parions.

«Alléluia nous nous sommes sauvés

«Ah sommes-nous sauvés de ce monde où l'on meurt ?

«Alléluia notre chant
Alléluia est notre mort »



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top