Poèmes

Solitude des Héros

par Georges Emmanuel Clancier

Leurs hautes figures sous la sérénité
Dérobent mais gardent le signe de nos faces ;
Un adieu, un regard, des souvenirs amassent
Quelque faute de l'ombre en leur vision hantée.

Leur jeunesse a de longues foulées par le ciel.
Lucide est le jeu de leur chair, lisse le vœu.
O rire : pureté de leurs mains...
Ils entr'ouvrent
Les fleurs, une plaine, le soleil et les vents.

Ils savent
C'est d'une même grave lumière
Qu'ils osent appréhender la quête de sang
Ou cette destinée, étrange à leur élan :
De ne jamais heurter sa parole dernière.

Ils mordent terres et soleils.
Leur solitude
Dévore et perd, dévore à perte de saisons
Les dieux.
Un jour vient qu'ils roulent sur la toison
D'un mythe, et lourds de notre tombe le dénudent.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top