Poèmes

Le Sommeil du Juste

par Léo Ferré

Au fond d'un vieil hôtel de passe
J'ai couché avec ton remords
Et sur l'anonyme paillasse
Ta sœur à la tête de mort
M'a donné son cul à ta place
Le mien n'en revient pas encor

Au fond d'un vieil hôtel de passe
J'ai fait la peau à ton remords
Les affaires de cul ça lasse Ça me dérange quand je dors



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top