Poèmes

Sous le Ban

par Léo Ferré

Les âmes des putains qui ont été mariées
Errent dans les mairies aplaties sous les chaises
Le patronyme les travaille et l'hyménée
Les agace beaucoup plus que la
Marseillaise



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top