Le Poète en Séducteur - Sonnet, Alain Bosquet
Poèmes

Le Poète en Séducteur - Sonnet

par Alain Bosquet

Alain Bosquet

J'ai voyagé,
Madame, et c'est de ventre en ventre, et c'est de peau en peau, sans jamais m'arrêter que le temps d'un défi.
J'ai parcouru,
Madame, combien de lieux déserts, combien de sables mous !

et c'est de plèvre en plèvre, et c'est de gorge en

gorge, pour n'avoir pas à m'attendrir.
J'ai bourlingué,
Madame, au large d'un genou, au bord d'un œil, comme devant un port, et je n'ai fait escale

que pour mieux m'egarer, que pour mieux me haïr.
J'ai fait le tour,
Madame, et ce n'est pas d'un monde, et ce n'est pas d'un continent, mais d'une chair

plus périssable que l'orange ou que l'écume.
J'ai navigué,
Madame, au milieu des vertèbres qui m'ont caché l'amour, qui m'ont soustrait la foi.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top