Poèmes

Le Cœur Utile - Sonnet

par Alain Bosquet

Alain Bosquet

On doit le répéter : le cœur est une pompe.
Il nourrit l'organisme, aussi bien le cerveau que l'intestin, leur apportant de l'oxygène et du sang frais.
Son importance est comparable

à celle d'une gare ou d'un vaste entrepôt.
Il exige des soins, comme l'ordinateur auquel il a servi de modèle ; veillez à son rythme qui doit toujours rester le même

et, au niveau des ventricules, prenez garde à son encombrement : on dirait l'autoroute un matin de 14
Juillet...
On prétend

que le cœur est parfois le siège de soupirs, de sentiments obscurs, d'amours incontrôlées.
Cette calomnie-là remonte au
Moyen Âge.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top