Feux Croisés, Georges Haldas
Poèmes

Feux Croisés

par Georges Haldas

Ce que tu dis
Ce que je chante

Ce que tu veux
Ce dont je parle

Le pont qui confessait à l'abîme :
Je t'aime

Mille ponts ne suffisent à m'aimer tu le sais

Le pont s'écroule
L'abîme rit

Ô matins de la vie 0 couples qui sourient



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top