Comprendre - Sonnet, Alain Bosquet
Poèmes

Comprendre - Sonnet

par Alain Bosquet

On a souffert.
On s'est surpris à trop aimer.
On a rendu, mais on ne sait à qui, les coups du sort.
On a jeté parmi les linges sales un front très pur, et faisait-il partie d'un corps ?

On a tué son ombre : elle est ressuscitée

la nuit, dans le sommeil, plus lourde.
On a menti

pour faire mal à la musique.
On a rouvert

la blessure du doute.
On a parlé aux chiens

qui ne répondent pas, aux arbres qui déçoivent, aux murailles de fer.
On a feint d'être l'autre pour se comprendre à deux, ou pour mieux se méprendre

sur le sens du hasard.
On a réduit l'espace à celui de la chair.
On a gonflé le temps comme un ballon qui crève.
On a eu peur de soi.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top