Comme un Mystère - Sonnet, Alain Bosquet
Poèmes

Comme un Mystère - Sonnet

par Alain Bosquet

Alain Bosquet

L'enfant parle au brouillard : et si c'était un rite ?
Les amoureux disent pardon au tournesol : et si c'était par déférence pour les dieux ?
Le village a, ce soir, le goût de la cannelle :

et si c'était pour correspondre à sa légende ?
Le voyageur qui lèche un cou de femme rousse, constate avec effroi qu'elle est un bloc de sel : et si c'était pour ressembler aux vieilles nymphes

disparues sous la mer ?
Le poète déchire son livre favori, sa cantate et sa prose : et si

c'était pour respecter une terreur

devenue douce ?
Le pommier, cueillant ses pommes,

part en exil : et si c'était pour honorer

un sentiment de grâce et de profond mystère ?



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top