Poèmes

Chantage - Sonnet

par Alain Bosquet

Alain Bosquet

C'est toujours le vieux truc : le poète voudrait dans sa jeunesse bousculer les gens, le monde et tout ce qui restreint, selon lui, son génie.
C'est toujours le vieux truc : quand il devient adulte,

le poète se dit que lui seul est capable

d'aimer le peuple et de lui rendre le bonheur

en le forçant à lire un à un ses poèmes.

C'est toujours le vieux truc : on l'admire trop peu,

on ne l'écoute pas ; alors, puisqu'on le boude,

il se fera ésotérique en écrivant

pour la postérité.
C'est toujours le vieux truc :

il parle de la mort, se croit compris des fleuves, des crapauds ahuris, des comètes lointaines.
C'est toujours le vieux truc : son chant n'est que chantage.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top