Actualites Éternelles, Max Jacob
Poèmes

Actualites Éternelles

par Max Jacob

Sous les chocs de mon désir

— et qui pourrait le contenir ? —

J'interroge la campagne et l'heure du rendez-vous.

J'entre et sors.
Et qui pourrait me contenir ?

...
Si je le rencontrais...

Dans ma défaillance je m'arrête aux arbres.

Où es-tu, hampe d'or, propriétaire du monde ?

Hélas !
Ta
Grâce est plus mobile que la musique.

Oh ! l'inconstante.

L'église matinale est noire comme un déluge.

A vous traquer,
Seigneur, j'ai fait saigner mon corps

et j'ai fouillé mes nuits sans pensées et sans bords.

Jésus vient : le frisson de la terre l'acclame.

Aux flûtes de son cortège

éclatez, bourgeons ! « fleurissez, plafonds et pavés ».

Mais toi, pourquoi moisir, ô ma douleur défunte

mon épaule couverte de honte.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top