À un Poète, Max Jacob
Poèmes

À un Poète

par Max Jacob

Max Jacob

«Je cherche un amour qui vaille que l'on aime. »

Pierre
Lagarde

Des vers, ce sont des vers et je veux sur ta trace te remercier avec des vers du même jet bien que n'ayant plus l'âge et de la même grâce et du même sujet.

Mais quoi !
Si d'autre amour devait dorer ma vie que celui de l'art pur et de la
Poésie pour chanter mon ivresse ou pleurer mes regrets c'est ton livre que je prendrais.

Aujourd'hui pose tes détresses à la table ouverte du cœur l'ancien souvenir qui m'oppresse je le confonds avec tes pleurs.

Pourtant tu vieilliras ! l'âge rend indulgent.

Tu dis « cherche un amour qui vaille que l'on aime ! »

Ce vers, enfant, c'est un blasphème

être trop aimé rend méchant.

Lamour est une perle et la perle à son prix aucun écrin n'est indigne ou digne de lui.
Si des yeux ont pleuré en te disant : «
Je t'aime » ces yeux-là sont sacrés pour toi et pour
Dieu même.

Prononcés par le roi ou la fille de ferme l'univers n'a qu'un but et
Jésus n'a qu'un terme «
Je t'aime ou je vous aime » et tout le reste est vil c'est le mot le plus grand et le plus grand péril.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top