Virelais, Othon de Grandson
Poèmes

Virelais

par Othon de Grandson

Je vous aime, je vous désire
Je vous veux doubter * et servir,

Je suis vôtre où que je soye,

Je ne puis sans vous avoir joye,

Je puis par vous vivre et mourir.

Oncques si fort ne vous aimais,

Oncques tant ne vous désirais,

De tout entier le cœur de moi.

Votre servant suis et serai.

Jamais autre ne servirai,

Je le vous jure, par ma foi.

Loyal amour me fait sentir

En penser et en souvenir

Votre beauté que je verrais

Moult * volontiers, si je savais

Que ce fût bien votre plaisir.

Je vous aime, je vous désire,
Je vous veux doubter et servir,

Je suis vôtre où que je soye,
Je ne puis sans vous avoir joye,
Je puis par vous vivre et mourir.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top