Oscar Wilde - Poèmes de Oscar Wilde
Poèmes

Oscar Wilde


Oscar Wilde

Oscar Wilde était un poète et écrivain irlandais. Connu pour son style lyrique, il était aussi romancier, dramaturge et critique, il est devenu l'un des écrivains les plus célèbres en Grande-Bretagne victorienne, mais aussi l'un des plus controversés de son époque. Wilde y était admiré en tant qu'écrivain, en même temps qu'un auteur et dandy scandaleux. Il était célèbre pour sa fluidité et son apparence extravagante qui était visible avec les vêtements inhabituels qu'il portait. Dès son plus jeune âge, il s'est fait passer pour un esthète des esthètes, accusé de dévotion irresponsable à l'art et de moquerie du magazine satirique Punch.
Wilde avait publié ses premiers poèmes dans le Dublin University Magazine et le Kottabos avant la publication de son premier recueil. Sa première pièce de théâtre, Vera ou les Nihilistes (1880), a été publié à compte d'auteur. Son premier livre de poésie, Poems (1881), a vite fait les beaux jours de son éditeur londonien David Bogue qui l'a édité en trois éditions précieuses de 250 exemplaires.
Wilde a été invité à donner des conférences en Amérique du Nord. À la fin de 1881, il partit pour New York. Au cours de l'année suivante, il donna des conférences sur l'esthétisme et les arts décoratifs avec des succès surprenants dans plus de 100 villes aux États-Unis et au Canada. Dès le premier jour où il est arrivé à New York, les journalistes l'ont assiégé, commentant ses repliques et ses vêtements exhorbitants dans les médias. Ses conférences ont attiré beaucoup de monde et il a été submergé d'invitations. Le poète Walt Whitman l'a rencontré en Philadelphie le 18 janvier 1882. De son côté, Wilde a été impitoyablement critiqué et caricaturé dans la presse des deux côtés de l’Atlantique. L'une des attaques les plus vicieuses a été publiée par Thomas Wentworth Higginson dans le Woman's Journal le 4 février 1882 sous le titre 'Unmanly Manhood'.
De 1887 à 1889, il publie plusieurs contes de fées pour enfants mais aussi et surtout son roman 'Le Portrait de Dorian Gray'. Dans ce livre, son seul roman, la critique trouva d'une part beaucoup d'éléments autobiographiques et de similitudes, d'autre part, une réponse directe au symbolisme français, en particulier à la ligne de Joris-Karl Huysmans.
Dans les années suivantes, Oscar Wilde écrivait chaque année un nouveau livre, en particulier des comédies sociales. Les plus connues sont Une femme sans importance publié en 1893, Un mari idéal (1895) et L'importance d'être constant (1895), qui est une satire sur la classe bourgeoise et est considéré comme l'une de ses meilleures œuvres.
Sa pièce Salomé publiée en 1891 et inspirée de la légende biblique Salomé (avec des illustrations célèbres, parfois très révélatrices, de l'Art nouveau d'Aubrey Beardsley) a été rejetée et censurée et n'a donc trouvé aucun éditeur en Angleterre. En dépit de ce fiasco, en 1894, elle a été interpretée par et avec Sarah Bernhardt à Paris.
Le portrait de Dorian Gray est considéré comme la prose la plus reussie d'Oscar Wilde. Les thèmes majeurs de tous ses écrits sont la moralité de la sensualité et de l'hédonisme dans le victorianisme et la décadence de la classe bourgeoise britannique. Cependant, dans l'intrigue du roman et dans les remarques sur l'art incorporé, on peut lire à la fois une proclamation et une critique de l'esthétisme, une tendance littéraire de la fin de siècle.
En raison de son indécence homosexuelle, il a été condamné à deux ans de prison avec travaux forcés; cette période était suffisante pour ruiner sa santé. Après sa libération, il a vécu pauvre à Paris, où il est meurt à l'âge de 46 ans.

Consulter tous les textes mentionnant Oscar Wilde

Oscar Wilde


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top