Poèmes

La Lune

par Max Jacob

Max Jacob

Rebraillé le décor nocturne s'agite
Elle se cache derrière son miroir à main
Montre une joue en tristesse confite
Ce coin de masque au ripolin.

Par la barbacane des feuilles
On la voit s'encorbeiller
De manches brodées en corneilles
D'une traîne qui va t éveiller

Buissons, prenez garde à vos outres
Nuit prenez garde à vos cornues
Il tombe quand la dame se poudre
Du superfin hors de son nu

Rendez-vous manqué sur la terre
C'est le ciel lilas qu'elle préfère
Et le sous-bois
Le ciel, les nuages.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top