Poèmes

Drapeau Noir

par Léo Ferré

Et voilà : le taxi qui maraude en ma tête
En roule night and day de toutes les couleurs

Je rentre à
Levallois monsieur car c'est ma fête
Et le drapeau baissé je m'en vais tout en pleurs

Seul hormis le printemps qui grouille et pastorale
Toute une symphonie sous ma peau pour la peau Éternel passager vers la vitre où s'étale
Comme une informe nostalgie de vrais vitraux

Le rouge fait la main au vert qui désespère
La gaine de la nuit les contient tout en haut
Dégaine-toi putain la nuit c'est tes affaires
Les néons ça roucoule et que font les oiseaux?

Les néons mon copain et les rails liturgiques

Où glissent des trains doux comme un brouillard ad

hoc Ça roule vers l'époque où gisent les épiques
Hommes c'est l'épopée qui vous gonfle le froc!



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top