Poèmes

Dieu est Nègre

par Léo Ferré

Y'avait dans la gorge à
Jimmy
Tant de soleil à trois cents balles
Du blues du rêve et du whisky
Tout comm' dans les bars à
Pigalle

Dieu est nègre

C'est à la un' des quotidiens Ça fait du tort aux diplomates
Jimmy
L'a vu au p'tit matin
Avec un saxo dans les pattes

Dieu est nègre

Ça fait un bruit dans 1' monde entier
A fair' danser tous les cim'tières

Les orgue(s) à
Saint-Germain-des-Prés
En perd'nt le souffle et la prière

Dieu est nègre

Armstrong est r'çu chez 1'
Président
Il y'est allé sans sa trompette
Depuis deux jours qu'ils sont là d'dans
C'est plus du blues c'est la tempête

Dieu est nègre

Il a de p'tits cheveux d'argent
Qui font au ciel comm' des nuages
Et dans sa gorge y'a du plain-chant
Comm' dans les bars au moyen âge

Dieu est nègre

Et dans la gorge à mon
Jimmy
Y'a tant d' soleil à trois cents balles
Du blues du rêve et du whisky
Tout comm' dans les bars à
Pigalle

Dieu est nègre

A l'aube grise et tout' gelée
Jimmy s'endort dans
F caniveau
En jouant de la trompett' bouchée
Dans sa bouteill' de
Jéricho

pauvreet maigre



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top