Chant du Ciel, Robert Desnos
Poèmes

Chant du Ciel

par Robert Desnos

La fleur des
Alpes disait au coquillage : « tu luis »
Le coquillage disait à la mer : « tu résonnes »
La mer disait au bateau : « tu trembles »
Le bateau disait au feu : « tu brilles »
Le feu me disait : « je brille moins que ses yeux »
Le bateau me disait : « je tremble moins que ton cœur quand elle paraît s

La mer me disait : « je résonne moins que son nom en ton amour »

Le coquillage me disait : « je luis moins que le phosphore du désir dans ton rêve creux »
La fleur des
Alpes me disait : « elle est belle »
Je disais : « elle est belle, elle est belle, elle est émouvante».



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top