Poèmes

Une ombre

par Laplume Yassine

C’est vrai, et tu l’écris si bien

Je ne suis plus qu’une ombre, un rien

Un minuscule point dans cette immensité

D’une flaque, opaque, et sans reflet

Dans cet autodafé de mots

Il suffit d’un z à héro

Pour définir cet indéfinissable

Ce long murmure de grains de sable

Dans ce temps qui s’écoule en vain

Le grand sablier du destin

On naît du hasard et on se meurt de rien

25.05.2018 © LP.Y

Extrait de: 
Chemins de Vie...Ombres & Lumières

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top