Poèmes

Merci pour....

par Langlet Serge

Merci pour…

Ce poème d’Hugo, exilé loin de France,
La vérité d’alors n’était pas bonne à dire,

Vécu comme un outrage par les grands de l’empire,
Dont le pain quotidien n’était qu’intolérance,

La force du poète c’est de pouvoir nous dire,
Que jamais un bâillon ne pourra circonscrire,

Malgré tout les malheurs, les rêves d’espérance…

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top