Poèmes

Une Main

par Raymond Queneau

Une main traverse la porte mince mince à en souffrir d'autres mains jouent aux carte» là-bas là-bas dans les aire d'autres encor désertent la grand ennui du ciel



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top