Tuileries de Mes Peines, Raymond Queneau
Poèmes

Tuileries de Mes Peines

par Raymond Queneau

Tuileries de mes peines
Tuileries de mes soucis
Morte est la
Seine
Mort est
Paris

Un
Meussieu promène dame fort jolie
Morte est la
Seine
Mort est
Paris

La
Concorde est lointains

et ses hiéroglyphies

Morte est la
Seine
Mort est
Paris

Plus loin le
Pont d'Iéna ne mène
Nulle part
C'est fini
Morte est la
Seine
Mort est
Paris

Qu'elle me retienne que je dise amie
Morte est la
Seine
Mort est
Paris

Mais ce
Sont des haines des jeux des oublis
Morte est la
Seine
Mort est
Paris

Mon amour ma peine il leur faut mouri'
Morte est la
Seine
Mort est
Paris



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top