Poèmes

Un Nom

par José-Maria de Heredia

Quand je dis, à voix haute et du fond de la gorge,
La liste des
Seigneurs qui conquirent le val
De
Mexico, suivant le
Marquis sans rival,
J'entends dans l'air sonore un bruit d'acier qu'on forge.

Les cinq
Alvarado, de
Pierre jusqu'à
Jorge,
Velazquez,
Avila,
Montejo,
Sandoval,
Olid,
Ordaz... chacun avec son bon cheval
Nourri de mais d'or au lieu d'épeautre ou d'orge.

Et parmi ces beaux noms plus vibrants que l'airain,
Il en est un qui tient tout un alexandrin,
Si grand qu'il peut sembler trop lourd pour un seul

[homme.

Celui qui le porta, simple caballero,
M'apparaît tel qu'un
Cid géant, car il se nomme
Alonso

Hernandez de
Puertocarrero.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top