Poèmes

Trinité IV

par Florian H

Je crois être animé par l’énergie du désespoir
A vouloir qu’elle me garde dans sa mémoire
Je ne finis qu’oubliable
Et demeure inconsolable

Chaque fois que j’essaie d’oublier
J’entends l’écho de mon passé
Je me pose des montagnes de questions
Pour noyer ma désillusion
Mais maintenant je suis seul
Embaumé dans ce linceul
J’écoute les battements de mon cœur répétés
Ils me rappellent qu’il est inhabité

Je me rends compte avec du recul
Que cette histoire est un crépuscule
Pour toujours elle s’enfuit
Et sombre dans la nuit

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top