Le Miroir, Michel Deguy
Poèmes

Le Miroir

par Michel Deguy

Ville aveuglée à moins que ne la montre

A soi une rivière

Elle tire partage de l'eau

Et s'assied chez soi sur les berges

Un côté garde l'autre ils s'opposent et se voient

La rive se reflète en l'autre

Et chacune soi-même en le fleuve

Lui la dédouble et ainsi la redouble

Et permet qu'elle se connaisse



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top