Vérités, Michel Deguy
Poèmes

Vérités

par Michel Deguy

Un rêve assez abstrait de
Hesse de passage à niveaux de sagesse
Le scandaleux pour un, le réellement infranchissable — pareil en l'occurrence de l'imagerie aux miroirs de la foire où le souci de son image se love et se repousse —
n'existe pas pour l'autre qui traverse en douceur les verres

Dire que peut-être dire est voué

aux paradoxes surnommés triviaux

d'un logos plafonné que la science aphone crèverait !

Mais la pensée est espérance

que ne défaille le savoir

que c'est au dire que se réserve en vérité le dire



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top