Toi, Michel Deguy
Poèmes

Toi

par Michel Deguy

Si près de moi, là où je ne veux pas être, tu le tiens trop souvent.

C'est par la peur que tu n'es pas au monde, et moi par l'insouciance et la hardiesse.

Laisse-moi !
Je me rassemble dans la fuite, trouve mon lieu dans l'accident, et je hais le tort réciproque.

La nuit le cœur comme un boiteux le cœur veut errer seul,

Le revenant fondamental.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top