Poèmes

La Feuille

par Guillevic

Eugène Guillevic

Si la feuille —

Il ne s'agit pas

De savoir.

Si la feuille

Tombe ou demeure,

Si la feuille —

Il s'agit surtout

De savoir.

Si la feuille

Bouge ou tremble

Ou non, rien,

Il s'agit de savoir

Ce que c'est :

Là-dessus savoir.

*

Si la feuille

Tend vers plus de vert,

Il s'agit

De savoir

Comment le savoir.

Si la feuille
Vers toi s'avance
Ou paraît

Le faire

Ou le vouloir,

En quoi faut-il apprendre
Ce qui en la feuille,

En toi,
Franchit?

Si la feuille

De toute évidence

Veut savoir,

Pourquoi pas
Par toi?

Si la feuille

Cherche à savoir surtout

Quand et où
L'à-pic, la descente,

Pourquoi pas vers toi
L'interrogation?

Si la feuille

Pense que sur elle tu sais,

N'est-ce pas
Parce qu'elle sait,
Croit savoir

Que sur toi
Tu sais?

Si la feuille —

C'est parce qu'elle croit
Que tu sais, toi,
L'échafaud,

Le tien

Et plus encore

Peut-être le sien.


Frère,
Dit-elle.



Poème publié et mis à jour le: 12 mars 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top