Poèmes

Traversée

par Eugène Guillevic

Eugène Guillevic

Sur tant de chemins
Cette chose encore,
Qui veillait sur quoi?

Sans corps,

Mais pas sans regard peut-être

Et des espèces de bras.

Parfois tu croyais

L'avoir écartée, caressée, vaincue.

Probablement
Il n'y avait rien
Sur le chemin.



Poème publié et mis à jour le: 12 mars 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top