Poèmes

X

par Guillevic

Eugène Guillevic

à
Jean
Egen

Ils ne l'ont pas torturé, pas battu,
Même à vrai dire pas bousculé.

Pas de fouet,

Pas de fer chauffé à blanc.

Ils sont venus là où il était.
Ils étaient plusieurs.

Ils lui ont apporté de quoi boire et de quoi fumer,
Lui ont parlé d'une histoire de recours.

Il a bu longuement et les a suivis
Sans qu'on ait besoin de le pousser.

Il a marché entre eux, pas longtemps.
Ils ne lui ont pas fait mal.

Avec lui,

Ça ne recommencera plus.



Poème publié et mis à jour le: 12 mars 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top