Incantation du Corps, Jean Claude Renard
Poèmes

Incantation du Corps

par Jean Claude Renard

Ma bouche soit délivrée!

Je goûterais l'arbre blanc.

Je mangerais le muscat

qui est planté dans la ville.

Me soit ouverte l'oreille!

Je reviendrais du désert.

J'aurais mon pacte et mes noces

avec la fable du lait.

Les mains me soient incisées!

Je sentirais le vrai sel.

Je toucherais sous le pain

la pierre rouge et royale.

L'été féconde mes yeux!

Je prendrais sang dans le fleuve.

J'entrerais mûr au foulage.

Je danserais vers le vin.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top