Poèmes

Immaculée Conception : 3ème Tonalite (Post-Partum)

par Léopold Partisan

Il avait pleuré toute la journée
Et une bonne partie de la soirée
Vent ou vin mauvais

Vent ou vain regret
De ne jamais croiser
Que des yeux secs
Animés du malin plaisir
De se repaître
De ses plaies ouvertes

Quelle était éloignée
Cette douce nuit d’été
Où fuyant la rancœur de ses frères
Et la fureur de son père
Il s’était réfugié
Avec cette bande d’immigrés
Dans les jardins de Gethsémani

C’est sous un vieil olivier
Qu’avant de copieusement s’enivrer
Pour une seule et unique fois, il avait joui
Du corps de Malak sa jeune servante d’Abyssinie

S’il fut durement injurié et puis fouetté
Elle fut purement et simplement lapidée

Cette façon de faire
Étant la seule manière
De garantir l’immaculée conception
De la préservation de toute une nation
D’une faute aussi originelle que vénielle



Poème publié et mis à jour le: 01 septembre 2015

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top