Poèmes

Immaculée Conception : 1ère Tonalite (Decorum)

par Léopold Partisan

Un matin d’été délétère
À l’humeur carbonifère
D’hémisphère
Et d’éther

Un matin d’été pluvieux
Ni audacieux
Ni précieux

Une foison d’herbes folles et sauvages
Des berces, des épilobes et des coquelicots
Par milliers

De ci de là parmi les gravats
Quelques pilastres brisés
Dont le béton en décomposition
Se couvre d’un entrelacs
De ronces et de liserons

Christian est décédé mercredi dernier
Mais je ne l’ai appris que ce lundi matin
D’été nébuleux et pluvieux
Comme il y en a trop
Sur cet hémisphère

Pourtant ce matin
En débutant
La rédaction de ces mots
J’étais loin
De me douter
Que cette triste nouvelle
Ébranlerait
L’immaculée conception
Que je m’étais fait de la fidélité
Et surtout de cette amitié
Maintenant vouée
Aux gémonies



Poème publié et mis à jour le: 01 septembre 2015

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top