Poèmes

Hymne Dispendieux

par Mohammed Hachoum

Le monde est pourri
La lumière au fil des jours dépérit
La jeunesse dépouillée de toute vitalité
Déplorée éreintée persécutée
Ne fait plus taire sa souffrance
Rompt ses liens avec le silence
Emprunte des ailes pour voler si haut
Vers des pays où les mots ne sonnent pas faux
Et comme le poète ce prophète délirant
Elle ranime l'espoir mourant
Engage une lutte perpétuelle
Contre la haine immortelle
Contre la hargne contre la misère
Pour que la paix se substitue à la guerre
Elle implore l'amour le pardon
Elle rêve à la justice habituelle chanson.

Extrait de: 
recueil de poèmes:"Délires des ébats du dit et du non dit".

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top