Poèmes

Hymne a une Femme Inconnue

par Mohammed Hachoum

Elle n'a pas de nom
On dit qu'elle est sans foi ni loi
Et qu'autour de ses proies
Elle tourne sans relâche
Attise leurs passions
Les allume augmente leurs tensions
Emplit leurs coeurs d'ardeurs de flammes.
Elle sort chaque soir tel un astre éclatant
Sa démarche savamment ondulée
Ses lèvres charnues et généreuses
Invitent les mâles à les baiser
A les mordre, à boire leur rosée
A caresser ses cheveux noirs et parfumés
A lui ôter les habits
Pour découvrir une poitrine
D'une blancheur gracile
Où siègent des seins tactiles
Dociles qui tremblent sous l'étreinte des mains
Pour admirer ses fesses bien faites
Leur faire la fête.
Sur la voie publique
Elle brave tout ce qui est pudique:
Elle marche en se dandinant les hanches
Elle a les coudées franches
Elle n'a pas froid aux yeux
Elle est reine dans ses cieux
Son regard de feu te dénude
Te dévore tout entier
Non, te tue
En te baignant dans les soupirs
D'un amour
D'une rage
D'un mirage
D'un chaos qui se donne du bon temps
T'incite à goûter à toutes ses saveurs
A la fraîcheur d'une source de plaisirs
D'une blessure
D'une morsure
Inépuisable, inégalable
Belle dans sa nudité
Un sentier tout fleuri
Semé d'embûches de roses
De vers, de prose
De poésie.
Que de sévices on lui a au fil des jours infligés!
Pour la faire plier à toutes les exigences
A toutes les formes de souffrance
Qui tissent des liens avec le silence
Avec les discours remplis de sentences.

Extrait de: 
Agadir, le 12/2/2013

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top