Flaques, Jacques Réda
Poèmes

Flaques

par Jacques Réda

À peine un millimètre d'eau sous les arbres saisit
Le ciel convulsif qui s'apaise et qui s'approfondit
Pour que naissent entre nos pas l'hiver et ses nuages.
Et comme un inconnu surgi d'en haut notre visage
Apparaît un instant et sans rien dire nous sourit.
Oh répondez, ciel d'abîme innocent, bouche sagace,
Ouvrez-vous sans mesure avant

Qu'un peu de vent trouble à jamais l'espace dans l'eau mince.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top