Dialogues, Michel Deguy
Poèmes

Dialogues

par Michel Deguy

La jouissance est une des figures de l'acclamation à l'arrivée de quelqu'un.
Viens !
Au poème erotique, j'enlacerai les lignes de la pensée.
Les coudes encore brûlés au gisement des draps, je commencerais le recueil par « les coudes encore brûlés par les draps ».
Que vais-je faire avec cette iconostase, ce monceau de toi sur le torse, sur l'aine, sur le dos.


D'où venons-nous où allons-nous que faisons-nous?


Mais il n'y a pas de nous !


D'où venons-nous.
Où allons-nous ?

Tu tapais de tes poings cette dose, cette consécution d'irréel du passé (j'aurais aimé) et de futur antérieur (être celui qui aura été) qui fait un
irréel du présent (celui qui t'aimerait).



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top