Devotion, Michel Deguy
Poèmes

Devotion

par Michel Deguy

«
Il faut que tu sois double pour être toi-même »

a frappé juste l'ab-honrination femme l'accrue, et l'embellie qui m'affame et diffame

Rapport inverse parfois je me dis entre elle et moi où je nous vois elle en jeune homme ardent déclaratif et lui en femme moins disert attendant

Je suis un prostitué de la lecture

Il n'y a pas d'Ithaque

ni là ni au-delà de là

Le trait décidé ment

mais la relâche aussi qu'ils nous vantèrent

Tu aimes la phrase de
René
Char

car il s'agit de phrase qui tire

des bords à coups d'oxymores pour

remonter au plus près sous amures strictes

Vœux changés en testaments à l'étoile à tes yeux filants à la lune

qu'au moins s'accomplisse posthume l'être en souffrance le pauvre dieu

Je te supplie par les lisières par

la langue de l'amour heureux faussant

par l'origine des conjurations

par tout ce qu'attend le défilé de la dévotion

Je te supplie
Je n'inscris pas les compléments

Le qui sera toujours le visage du quoi



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top