Destiny, César Moro
Poèmes

Destiny

par César Moro

Ivoire annelé s'y voir la proie
Des
Dieux rêverie

Aux volets des dioscures
Si la mer assaille ton visage
Le mur d'argent baigné de lune
Tour mouvante

La divinité bouge et parle

Des mots rapiécés

De tel oracle en telle langue

Imprévisible

Tout pouvoir à toi

Tour cyclone

Où l'espoir meurt incognito

Langue tordue

Yeux hors de la tête

Bon à refaire
Pour une vie dépendante
Pour le reflet et l'ombre
De la tour sur l'eau
Des jours



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top