Sentences, César Moro
Poèmes

Sentences

par César Moro

Il n'y a pas un y

En
Miracle mais un u en
Muraille
La mer monte et déferle sur les fers
Aille qui veuille vole qui peuve

Nous rirons à la fois mais

Pas plus d'une fois

Avec la foi de joie le feu du jeu

Jamais se pare d'oriflammes

Pour faire pardon de j'aimais

Sous les ombrages du
Parc aux
Cerfs

Tant de pierres vénérables

Plus hautes les unes que les autres

Septembre 1952



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top