Complies en Ville, Paul Verlaine
Poèmes

Complies en Ville

par Paul Verlaine

Au sortir de
Paris on entre à
Notre-Dame.

Le fracas blanc vous jette aux accords long-voilés.

L'affreux soleil criard à l'ombre qui se pâme,

Qui se pâme aux regards des vitraux constellés

Et l'adoration à l'infini s'étire

En des récitatifs lentement en-ailés.

Vêpres sont dites, et l'autel noir ne fait luire
Que six cierges, après les flammes du
Salut
Dont l'encens rôde encor mêlé de goûts de cire.

Un clerc a lu :
Jubé, domne ', comme fallut.
Et l'orage du fond des stalles se déchaîne
De rude psalmodie au même instant qu'il lut.

Le bon orage frais sous la voûte hautaine
Où le jour tamisé par les saints et les rois
Des rosaces oscille en volute sereine.

Cela parle de paix de l'âme, des effrois
De la nuit dissipés par l'acte et la prière.
L'espérance s'enroule autour des piliers froids.

C'est la suprême joie, et l'extrême lumière
Concentrée aux rais de la seule
Vérité,
Et le vieux
Siméon dit l'extase dernière !

Recommandons notre âme au
Dieu de vérité.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top