Aiguillon, Rene Char
Poèmes

Aiguillon

par Rene Char

René Char


Pourquoi cette ardeur, jeune face? -Je pars, l'été s'efface.

À grands traits ma peur me le dit,
Mieux que l'eau grise et que les branches.


Genoux aux poings, ange averti ;
Sur ton aile mon fouet claque.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top