Poèmes

Un coup de langue

par Jean-Michel Bollet

Beaucoup de langues sont comme un beau coup de lance
Qui le cœur perse et reste dans sa chair
Le mot violent s’échappe et s’élance
Pour fendre également l’âme de l’être cher

La blessure parlée file vite invisible
En prenant le vent d’un grand courant d’air
Ignorant cette mission nuisible
Tout en se déplaçant aussi vif que l’éclair

Et cependant malgré cette cachotterie
Le receveur sent des picotements
Comme à l’oreille la chuchoterie
Peut provoquer quelques aigres crachotements

La langue ne devrait lancer que des baisers
Braisés à la fraise amendée de menthe
Mais elle sait qu’il lui est plus aisé
De causer du malheur surtout sans qu’elle mente.



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top