Sonnet Lxxxi, Louis Chabans, Sieur du Maine
Poèmes

Sonnet Lxxxi

par Louis Chabans, Sieur du Maine

Jadis comme
Luna sus les
Deliques bors,

Tu sortis du beau flanc de l'heureuse
Lathone*,
Puis qu'on voit ton pouvoir d'où l'univers s'estonne,
Esgaler et
Diane et ses triples effors :

D'infernales douleurs elle afflige les mors,

Et soudain pour chasser son bruiant cor resonne,
Puis dans les globes ronds sa lumière elle donne ;
Ainsi nous desguisant d'heure en heure son cors,

Mon ame morte en moy sent l'Avernelle peine,
D'où tu la fais gémir et chassant dans la plaine
De ce repaire bas nul n'esquive tes traits :

Mais icy je cognois une grand différence,

C'est que l'autre lumière une froideur eslance,
Et tu vas tout bruslant de tes divins attraits.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top