Poèmes

Quelques Mots a un Grand Homme

par Alfred de Vigny

Alfred de Vigny

Poète, vous manquez trop souvent de mémoire...
Ne vous souvient-il plus de ces chants de victoire
Qu'aux héros de juillet vous avez consacrés...
De
Charles dix éteint respectez donc les mânes,

Laissez à des mains moins profanes
Le soin d'ensevelir des restes vénérés.

L'aurore vous voyait accepter ses largesses;
Et le soir... insultant de royales tristesses
Vous avez renié le monarque abattu...
Le lion, caressé, lèche la main du maître;

Vous (qu'il caressa trop, peut-être)
Vous vîtes tomber
Charte... et vous l'avez mordu.

Et maintenant, venez dans vos palinodies
Chanter, sur un cercueil, de tristes parodies,
Offrir à ce
Roi mort un encens avili...
Ah, plutôt, contre lui faites quelque satire :

Ce qui manquait à son martyre,
C'est la pitié de ceux qui l'ont, hier, trahi.

Poète, poursuivez cette noble carrière,
Polluez, sans remords, l'arène littéraire,
Surpassez dans vos vers
Dubartas et
Ronsard,
Flétrissez les lauriers du vainqueur de
Ravenne,

Dans le ruisseau traînez nos
Reines...
A ce prix vous serez le
Roi du
Boulevard !

Loin des nobles accents de
Phèdre et d'Athalie

Allez sur notre scène à jamais avilie

Etaler à nos yeux d'infâmes lupanars...

Du bon sens et du goût dédaignant les maximes

Y tenir école de crimes
Et forcer à rougir la
France et les beaux-arts !

De ce siècle aveuglé devenez la merveille!...
Jetez un long mépris à
Racine et
Corneille,
Les suffrages de
Thiers vous seront suffisants...
Et peut-être, au retour de royales ripailles,

Les
Colbert d'un nouveau
Versailles
De l'hermine des
Pairs doteront vos talents !

Aussi bien,
Charles dix assez mal vous inspire...

Pour les pavés vainqueurs réservez votre lyre,

Chantez pieusement les révolutions,

Mais des rois exilés respectez les demeures

Et de vos voix intérieures

Aux fils de
Henri quatre épargnez les affronts.



Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top