Poèmes

Prophéties

par Souleymane Yacouba Sidibé

PROPHÉTIES
Nous avons grandi dans la béatitude des tirades aux accents prophétiques de célèbres savants, philosophes, poètes et hommes politiques du Nord, pour les uns en toute conscience, pour d'autres grâce à un subtil lavage de cerveau favorisé par un programme d'enseignement concocté très loin au-delà des mers, et auquel nous n'avions jamais été associés.
Qu'on ne s’y trompe point: loin de moi l'idée de fustiger une éducation dont je me réclame, ou de récuser ces visionnaires qui nous ont prédit tant de choses depuis lors advenues.

C'est vrai que l'humanité a fait un grand pas avec la démonstration de la sphéricité de la terre par Eratosthène, le " Eurêka " poussé par Aristote, l'équation e=mc2 formulée par Einstein, l'idéologie monumentale de Marx et d'Engels; bravo à Alain Peyrefitte pour sa vision
 << Quand la Chine s'éveillera >>, mais un bémol cependant pour les déclarations des *brillants* monstres sacrés de la politique de l'entre-deux guerres mondiales et d'autres égéries plus contemporaines, les théories sur "ce qui est bon pour nous" et sur "ce qu’il ne faut pas faire" qu'on nous martèle quotidiennement, le paternalisme pesant, les ultimatums qui ne disent pas leurs noms, et, et....

Il serait temps de cesser d'être humble.
Toutes les bonnes choses ne trouvent pas leur fondement et ne se passent pas seulement de l'autre côté; les visionnaires naissent et existent dans tous les continents.
N'est-ce d'ailleurs pas un natif du Tiers - monde, en l'occurrence Gandhi, qui a dit:<< Cultiver l'humilité revient à cultiver l'hypocrisie. L'humble n'a pas conscience de son humilité. >>?
Le berceau de l'humanité en est aussi son futur; c'est à la fois là où ont été découverts les restes de Lucie et la partie du monde qui recèle les ressources de demain. La charte de Kurukan Fugan fait pâlir les démocraties modernes.

Parlant de visionnaires, le Président Diouf avait prédit, il y a de cela plus d'une décennie, l'afflux des immigrés en Occident, à peu près en ces termes: "Prenez garde que la misère ne devienne insoutenable par ici, car alors nous déferlerons sur vous en flots que vous ne pourrez contenir (au sens de Repousser).
Souvenez vous des propos de Mandela, combien d'actualité, lorsqu'aux heures sombres de l'apartheid, il disait avec conviction que la meilleure arme, c'est s'asseoir et parler.
En cela, il avait peut-être été devancé par un illustre descendant d'esclaves africains, qui avait rêvé dans une Amérique ségrégationniste, qu'un jour les petits enfants blancs et noirs pourront se prendre par la main comme des frères et sœurs.

Eia pour ceux qui n'ont rien inventé? Allons donc, le bon sens est partout. Appartenant tous à la culture de l'Universel, nous devons garder foi en l'avenir. Qu'importent nos différences, pourvu qu'elles soient complémentaires dans la quête d'un monde meilleur.

Souleymane Sidibé
21 août 2015

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top