Poèmes

Aquarelle

par Souleymane Yacouba Sidibé

AQUARELLE
C'est bien connu, parlez de tableaux de maîtres, les regards s'illuminent et aussitôt dans nos pensées, défilent dans une belle procession " La Joconde" de Leonard De Vinci, "les Demoiselles d'Alger" de Picasso, "La naissance de Vénus" de Botticelli, "Le massacre de Scio" de Delacroix, "l'Origine du monde" de Gustave Courbet, et les toiles non moins célèbres d'autres peintres tels que Van Gogh, Renoir, Monet, Rembrandt, Rubens, Goya...La liste est loin d'être exhaustive et comporte des créateurs africains de talent comme Abdoulaye Koné du Mali, Chéri Samba de la RDC, Emmanuel Kavi du Togo et Salimata Kaboré du Burkina Faso.

Illumination d'une nuit de grâce ou fruit d'une longue cogitation, chacune de ces merveilles fascine tant par la majesté du trait de pinceau de l'artiste que par la profondeur de l'inspiration. Au gré de l'humeur, la gouache et la peinture à l'huile éclairent ou assombrissent l'œuvre selon l'optimisme ou le pessimisme du peintre, à travers les différentes nuances de couleurs, provoquant également en nous un sentiment contagieux de gaieté ou de tristesse.

Paysages idylliques, portraits de personnages célèbres ou inconnus, scènes de la vie quotidienne, dédicaces religieuses, ces toiles empreintes de réalisme, décrivent de manière individuelle nos goûts, nos envies, nos rêves, nos aspirations, notre idéal. Et c'est à la recherche de la beauté absolue que nous continuons de courir les vernissages dans l'espoir de découvrir la peinture rêvée, celle qui est porteuse de toutes les magnificences de notre idéal.

Le tableau qui représente la pièce maîtresse de ma galerie imaginaire, rivalise avec ceux des grands maîtres. C'est une aquarelle géante dont le cadre, défini par l'Océan Atlantique, la Méditerranée, la Mer Rouge et l'Océan Indien, borde un espace qui part du cap Blanc en Tunisie au cap des Aiguilles en Afrique du Sud, et du Ras Hafun en Somalie à Santo Antão au Cap-Vert.

Les couleurs y prennent les teintes des couchers de soleil sur les fleuves Niger, Sénégal, Nil, Congo, Zambèze, Orange, Okavango et Limpopo, entrecoupées par endroits par la nuance vert-foncé des forêts du Congo.
L'artiste de son pinceau magique a scellé, dans un destin commun, un peuple arc-en-ciel qui recouvre la toile comme une pluie d'étoiles ou la poudreuse de l'hiver.Puis, quittant le monde du rêve pour celui du réel, d'un air résolu, il a baptisé son œuvre: L'AFRIQUE, UN PAYS.

Ce tableau, le plus beau du monde, c'est celui du rêve unitaire de Kwame Nkrumah; c'est l'Afrique voulue par Tafari Makonnen alias Haïlé Sélassié 1er. C'est celui qui dépeint la voie royale qui s'ouvre sur le futur du continent noir et qui porte le nom prémonitoire de Rassemblement.
Souleymane Sidibé (06 Novembre 2015)

Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top