Prélude aux rages d'été poème de Guillaume Riou
Poèmes

Prélude aux rages d'été

par Guillaume Riou

Quelques rais de lumière fouettent encore les sommets.

Chevauchant la Lombarde,
des monstres anthracite
fondent sur les massifs.

Le front de rafales,
escorté de frissons,
rompt le ténébreux silence, éphémère annonciateur,
et contraint les mélèzes à la révérence.

Ardente, la vallée glisse dans son fourreau nébuleux.

L’écho des râles célestes roule dans les combes.
Les premiers pleurs maculent les plaques de schiste chaudes.

Déluge imminent,
avalanche cendrée d’émoi,
la montagne t’attend !

Extrait de: 
https://poussiere-virtuelle.com/


Poème publié et mis à jour le: 15 dcembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top